#mirepoix / +33 (0)5 61 68 83 76

GALERIE D’ETE AU CHATEAU DE GARGAS A VIVIES

Exposition de 7 peintres et sculpteurs au château de Gargas à Viviès :

Michel Pagès, peintre figuratif, réside après Lespine, dans la forêt de Bélesta, au milieu de cette nature qui l’inspire pour ses tableaux. S’il est né à Lavelanet, il partira, dès son plus jeune âge, à Toulouse où son père travaillait. « Il était géomètre et j’ai grandi au milieu des crayons de toutes sortes. Un géomètre, ça trace surtout des lignes droites et moi, par opposition à cette géométrie descriptive, j’ai décidé de laisser aller mon imagination en déformant ces lignes pour en faire des dessins, explique Michel. J’ai aussi pris des cours de dessin de nus, à Montreuil, en région parisienne », rajoute-t-il. Du jour au lendemain, après plus de vingt ans de dessin, il décide de faire de la peinture dont il apprendra toutes les techniques en autodidacte. Il ne peint que la nature, en utilisant la peinture à l’huile. Son travail, l’artiste le décrit ainsi : « Mes toiles sont un mélange de réalité et d’imagination. Ce sont des endroits qui ressemblent à des coins existants, où les gens ont l’impression de s’y être promenés alors qu’ils n’existent pas. Tout part d’une esquisse grossière et petit à petit, entre un et deux mois, le tableau m’apparaît. »

Frédérique Montane, démarche artistique :
Une longue pratique de la sculpture (et plus particulièrement du modelage en argile), et du croquis d’après modèle vivant m’ont amené au travail de l’écriture, du trait, de la trace. Cette trace est étroitement liée à la mémoire, la mienne, celle d’un lieu pouvant être découvert au hasard d’une promenade et qui évoquerait un petit quelque chose déjà vu ou connu ou senti.
Mes recherches se sont tournées vers le lavis : technique sur papier très mouillé avec encre bleue et pigments naturels ocres ; le travail sur la matière grise à partir de fusain, craie de conté et mine de plomb ; plus récemment vers le monotype avec encre sépia.
Je suis émerveillée par tout ce que le temps est capable de donner à la matière ; couche après couche il stratifie, dépose, efface puis se dépose à nouveau. Je deviens alors l’archéologue qui gratte, fouille, dégage et recouvre à nouveau la matière qu’elle soit d’argile, de papier ou de cire. Je suis à la recherche de tout ce qui a pu s’inscrire dans cette matière et va influencer un geste, une réponse plastique, dans le moment présent.
Ma démarche est orientée vers le dialogue qui peut s’établir entre une œuvre (ou plusieurs œuvres) et un lieu. Un déclic, une image, une émotion se produit et la magie de l’instantanéité de l’espace et du temps s’opère. Une installation pourra alors prendre forme, en cohérence avec le lieu à partir d’un travail déjà existant ou à venir..

Jacqueline Baby, née en 1950, commence à dessiner et à peindre à l’âge de 15 ans. Membre de plusieurs académies de peintures et de nombreuses fois récompensée, elle figure régulièrement depuis 2002 dans le dictionnaire Drouot des cotations. Elle est aujourd’hui affiliée à la Maison des Artistes.

Installée depuis 2001 à Mirepoix, elle ouvre son atelier au public, atelier où se côtoient toiles et aquarelles qui couvrent un éventail de couleurs et de passions en des thèmes variés et aux multiples inspirations. Jacqueline Baby est membre fondatrice de l’association les Créateurs d’Arts du Pays de Mirepoix.

René Guitton, né au milieu du siècle précédent, je suis né pratiquement avec un crayon à la main, la peinture est venue plus tard et je suis resté autodidacte. Mes activités professionnelles m’ont hélas éloigné de mon chevalet pendant quelques trente cinq ans mais depuis six mois je peux à nouveau matérialiser sur la toile une partie de mon imagination débordante. Je me contente de réaliser des images (sans messages alambiqués ! ), que j’espère agréables à l’œil !

Roseline Baguelin

Catherine Dupuy

Anne Smet est originaire de Belgique et vit depuis huit ans sur le plateau de Sault. Elle peint depuis une quinzaine d‘années, « pas tout le temps et selon l‘envie ». Son thème de prédilection, les paysages. « Je peins également ce que je nomme des paysages abstraits, comme les fonds de rivière que je distingue au travers de l‘eau et des couchers de soleil sur celle-ci ».

Horaires de l’exposition : mercredi, jeudi, vendredi et dimanche de 15h à 19h.